ILLATS
et les
Illadais

 Les Registres
Virtuels
d'Etat Civil
Site de la
commune d'ILLATS

  Accueil        Agenda        Mairie        Rens. Admin.        Associations        Activité Economique        Patrimoine                        

Le concept de PHOTO-GÉNÉALOGIE a trouvé à s'appliquer naturellement dans la numérisation des registres d'état-civil.
La commune d'Illats a soutenu ce projet et propose désormais la consultation de ses archives sous la forme de
REGISTRES VIRTUELS.

LEXIQUE:

BMS: Abréviation de Baptêmes Mariages Sépultures.

L'ordonnance de Villers Cotterêts en  1539 impose aux curés la tenue de registres de Baptêmes et Sépultures en français

L'ordonnance de Blois (1579) crée les registres de Mariages

L'ordonnance de St Germain en Laye (1667) impose la tenue des registres en double exemplaire

Le 20 septembre 1792 les BMS (tenus par les curés)sont remplacés par les NMD (tenus par les maires)

NMD: Abréviation de Naissances Mariages Décès
Illats est la première commune de Gironde à avoir fait bénéficier son service d'Archives des techniques de la Photo-Généalogie et à proposer à la consultation des "Registres Virtuels".

Cette technique qui est appliquée aujourd'hui aux registres d'état civil pourra être adaptée demain à d'autres types d'archives.

Le principe est simple mais la réalisation très compliquée.

- Chaque page des registres originaux a été photographiée avec un Appareil Photo Numérique (APN) placé sur un banc de reproduction,
- Les images obtenues ont été retouchées pour que la qualité de la photo soit supérieure à celle de l'original (contraste, netteté...),
-  Chaque photo représentant une page a été nommée et numérotée pour être aisément repérable,
- Toutes les photos ont été assemblées en albums:
- Un pour les BMS
- Un pour les Naissances
- Un pour les Mariages
- Un pour les Décès
- Un pour les tables décennales.

Par la suite, les indications figurant dans les tables décennales ont été saisies sur ordinateurs, puis les actes qui ne faisaient pas l'objet de tables (tous les BMS et les premiers NMD) ont été dépouillés pour en extraire la personne à laquelle l'acte se rapporte, indication également saisie sur ordinateur.

Au terme de traitements informatiques, cette saisie est devenue la base patronymique qui recense toutes les personnes concernées par un acte quelconque enregistré dans l'état civil d'Illats entre 1651 et 1902, soit au total 2.858 patronymes et 74.151 individus.

Il est donc désormais possible de faire une recherche chronologique (dans les registres) ou patronymique (dans la base classée par ordre alphabétique des noms puis des prénoms) pour retrouver ses aïeux.

Quand les efforts de recherche sont récompensés par la découverte de l'acte, il est possible de l'imprimer d'un simple clic de la souris.

Compte tenu de la facilité avec laquelle la recherche des ancêtres Illadais peut maintenant être faite,  nul doute que de nombreux enfants du pays vont vouloir profiter de cet outil généalogique, et peut-être se regrouper dans une association?

C'est le souhait de toute l'équipe qui a mené ce projet à son terme.

D'autres défis nous attendent.



Pour celles et ceux qui ne pourraient pas venir consulter à la mairie  ces "Registres Virtuels", une démonstration est faite sur Internet par le concepteur de la Photo-Généalogie en suivant ce lien:  
lien
Liens vers:


© et réalisation GEN-ROSSI mailto